Observe-t-on une fuite des investisseurs industriels canadiens vers l’étranger ?

Au retrait bien documenté des investisseurs étrangers au Canada se rajoute une fuite correspondante des investisseurs canadiens1: ces derniers privilégieraient donc de plus en plus les activités à l’étranger.

Flux entrants et sortants des investissements directs étrangers au Canada – 2008-2017
Base 100 (2008=100)
 
Nouveaux mégaprojets industriels - Canada - 2008 à 2017

Source : Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement : données sur les flux d’investissements directs étrangers.

Lecture : Le graphique représente l’évolution des flux nets* des investissements directs étrangers. Suite à la crise de 2009, le flux net d’investissements canadiens à l’étranger affiche une tendance à la hausse pour reprendre le niveau d’avant la crise. Le flux net d’investissements étrangers reçus par le Canada est quant à lui en constante diminution depuis 2013 et a rejoint le niveau atteint pendant la crise financière.

* Les flux nets correspondent à la différence entre les investissements et les désinvestissements réalisés par des compagnies étrangères au Canada (flux nets entrants) ou réalisés par des compagnies canadiennes à l’étranger (flux nets sortants).

Faut-il s’en inquiéter ? S’agit-il seulement de mouvements de capitaux ayant peu d’incidence directe sur les capacités productives ? Est-ce que les investissements canadiens à l’étranger vont se stabiliser au niveau « normal » d’avant la crise financière, ou bien s’agit-il plutôt d’une étape dans un véritable mouvement de délocalisation de projets industriels à l’étranger, au détriment du Canada ?

Rien d’alarmant… à première vue

Il est utile de faire ici la distinction entre les investissements lourds, d’une part, et les investissements mobiles (« footloose »), d’autre part. Une fois établis, les premiers sont liés à moyen et long termes à un facteur local de production (ex. : disponibilité de ressources naturelles). Les seconds, davantage associés à la fabrication légère et moyenne, sont beaucoup plus susceptibles a) d’implanter de nouvelles capacités de production dans les marchés et les juridictions nationales offrant les meilleures conditions en termes de coûts de production, de contexte réglementaire et de fiscalité – et b) de relocaliser à nouveau ces capacités au gré des variations de ces conditions.

Dans l’ensemble, sur des projets d’investissements industriels d’origine canadienne à l’étranger d’une valeur de 5 milliards $ US en 2017-20182, moins de 25 % de cette valeur3 est destinée aux secteurs de fabrication légère et moyenne. Ces investissements mobiles se concentrent dans le secteur du matériel de transport et activités associées, qu’il s’agisse d’aéronautique (ex. : Magellan, Flying Colours), de l’automobile (ex. : Magna), ou autre matériel roulant (ex. : BPR, Camso).

À l’inverse, c’est plus de 75 % de la valeur de projets canadiens d’investissement industriels à l’étranger4 qui est associé aux secteurs de ressources naturelles, qu’il s’agisse :

  • de mines (ex. : zinc, or, niobium),
  • d’hydrocarbures (ex. : pétrole, méthanol),
  • de produits forestiers (ex. : bois d’œuvre),
  • de projet d’énergies renouvelables (plus de 400 MW en nouveaux projets, surtout dans le domaine solaire).

La présence locale des ressources à l’étranger constitue bien sûr un facteur de localisation critique, et explique certainement une grande part du choix des investisseurs canadiens.

Course au moins-disant fiscal et environnemental ?

Fixe une fois établi, l’investissement lourd est cependant mobile au moment de la décision relative à l’implantation initiale. Se pourrait-il que l’écart sur le plan des exigences environnementales défavorise le Canada ? On observe en effet une part importante de projets canadiens de ressources naturelles en Turquie, au Congo, en Indonésie et autres pays où les standards environnementaux sont moins élevés5. L’enjeu se pose même avec le voisin du sud, qui a attiré plus de la moitié de la valeur des investissements industriels canadiens dans les secteurs de ressources à l’étranger6. Une part de ce choix de site est sans doute attribuable à la réforme fiscale américaine et l’on peut espérer que les nouveaux incitatifs fiscaux annoncés en novembre par le gouvernement canadien à l’attention des entreprises canadiennes atténueront l’attrait américain. Mais ces incitatifs fiscaux seront-ils suffisants dans un contexte d’une déréglementation environnementale aux États-Unis, à la fois étendue et rapide7 ?

Dans cette course au moins-disant, quelle sera la prochaine étape ? Pour l’instant, les investisseurs canadiens sont loin d’avoir jeté la serviette quant au climat d’investissement au Canada, comme en témoignent les quelque 50 milliards $ CAN8 de projets industriels qui y ont été annoncés depuis le début de 2017.

Il est encore trop tôt pour parler d’exode.

******

[1] Voir : United Nations Conference on Trade and Development – World Investment Report 2018, page 184.
Aussi: Fraser Institute The Flight of Capital From Canada, 2018

[2] Dans cette note, les analyses couvrent la période janvier 2017 à octobre 2018
[3] Source : E&B DATA, à partir de la base Industries & Stratégies de Trendeo, Paris. Compilation de projets d’immobilisation ayant fait l’objet d’annonces publiques dans les médias locaux.
[4] Voir note 3
[5] Voir: Environmental Performance Index, produit de façon conjointe par les universités Yale et Columbia en collaboration avec le Forum Économique Mondial.
[6] Voir note 3
[7] Voir entre autres : le Regulatory Rollback Trackerde la Harvard Law School
[8] Source : Capex-en-ligne, E&B DATA. Valeur de projets d’investissement d’origine canadienne annoncés au Canada.

 

Le Prospecteur

La publication mensuelle « Le Prospecteur » dresse le portrait d’un créneau industriel novateur présentant une occasion d’affaires et d’investissement au Canada.


 

E&B DATA INFOLETTRES


 


 


 


 

* champ requis

 

 
 

Nouvelle édition de :
PERSPECTIVES MÉGAPROJETS

Perspectives Mégaprojets 1Q2018

 

Fuite des investisseurs étrangers

 

Commentaire

Observe-t-on une fuite des investisseurs industriels canadiens vers l’étranger ? — 83 commentaires

  1. Ping : tadalafil 20mg + dapoxetine 60mg

  2. Ping : cialis porn

  3. Ping : cialis for blood pressure

  4. Ping : family mart store online pharmacy

  5. Ping : valium internet pharmacy

  6. Ping : how to use cialis

  7. Ping : viagra otc in canada

  8. Ping : sildenafil price uk

  9. Ping : buy cialis online cheap

  10. Ping : india pharmacy xanax

  11. Ping : tadalafil is not for consumption in united states

  12. Ping : sildenafil 100mg mexico

  13. Ping : viagra 100mg cheap price

  14. Ping : seldenafil

  15. Ping : viagra price without insurance

  16. Ping : best site to buy viagra online

  17. Ping : generic viagra 150 mg

  18. Ping : cialis price canada

  19. Ping : united pharmacy cialis

  20. Ping : cialis online without

  21. Ping : cialis 20 mg online usa

  22. Ping : metronidazole petroleum

  23. Ping : gabapentin lotion

  24. Ping : mechanism of action of folate antagonists sulfamethoxazole

  25. Ping : tamoxifen cva

  26. Ping : valtrex vasculitis

  27. Ping : lyrica for fibromyalgia reviews

  28. Ping : arzneimittel metformin

  29. Ping : lisinopril hydroxycut

  30. Ping : lasix lekovi

  31. Ping : pioneer 8 semaglutide

  32. Ping : first week on semaglutide

  33. Ping : is rybelsus a dpp-4 inhibitor

  34. Ping : missing a dose of zoloft

  35. Ping : flagyl francais

  36. Ping : gabapentin cholesterol

  37. Ping : cymbalta and blood pressure

  38. Ping : azithromycin bacteriostatic or bactericidal

  39. Ping : fluoxetine and duloxetine together

  40. Ping : does escitalopram cause hair loss

  41. Ping : online rx viagra

  42. Ping : cephalexin medicine

  43. Ping : cefazolin same as keflex

  44. Ping : how much is lexapro without insurance

  45. Ping : fluoxetine pills

  46. Ping : spiraldynamics

  47. Ping : porno izle

  48. Ping : porn

  49. Ping : child porn

  50. Ping : porn

  51. Ping : Spiral Dynamics

  52. Ping : ciprofloxacin vs levofloxacin

  53. Ping : cephalexin for dogs side effects

  54. Ping : how long does bactrim take to work for uti

  55. Ping : can you take bactrim if allergic to penicillin

  56. Ping : vxi.su

  57. Ping : porno izle

  58. Ping : dog amoxicillin

  59. Ping : diltiazem adverse effects

  60. Ping : how to wean off citalopram 10mg

  61. Ping : cozaar contraindications

  62. Ping : does contrave make you jittery

  63. Ping : does effexor cause weight gain

  64. Ping : diclofenac sodium 75mg reviews

  65. Ping : depakote depression

  66. Ping : flexeril and tylenol

  67. Ping : off label indications for flomax

  68. Ping : simvastatin ezetimibe side effects

  69. Ping : ddavp and sodium

  70. Ping : augmentin rash pictures

  71. Ping : aspirin for dogs dosage chart

  72. Ping : is amitriptyline addictive

  73. Ping : aripiprazole indications

  74. Ping : does allopurinol cause weight gain

  75. Ping : site

  76. Ping : baclofen overdose symptoms

  77. Ping : is buspar a benzo

  78. Ping : celebrex before surgery

  79. Ping : bupropion 150 mg cost without insurance

  80. Ping : augmentin generic name

  81. Ping : celexa side effects in females

  82. Ping : generic celecoxib

  83. Ping : how many mg of ashwagandha